2 questions à Terence Strick (Institut de biologie de l’ENS-PSL)

Entretien réalisé à l’issue de la conférence de Terence Strick (IBENS-PSL), donnée dans le cadre du séminaire « Quand l’ignorance stimule la science » le 29 mars 2019.

Terence Strick, nanobiophysicien, est professeur à l’Institut de biologie de l’ENS-PSL, directeur de recherche (détaché du CNRS) et dirige l’équipe « Moteurs et machines moléculaires ». Il est lauréat du Prix Coups d’élan pour la Recherche Française en 2017.

Il invente dès son master un nouvel instrument permettant d’étudier l’ADN : le “piège magnétique” et un nouvel angle d’approche des interactions protéines-ADN.

Son équipe, utilisant des techniques innovantes de manipulation de molécules uniques, étudie une fonction essentielle de l’organisme : la réparation de l’ADN par les enzymes. Une meilleure compréhension des processus de réparation des cassures de l’ADN, dommages effectués par des facteurs tels que les UV, rayons X ou encore l’absorption de cancérogènes, pourrait contribuer à l’amélioration des traitements par chimiothérapie.

Voir aussi :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.