« Infox, transmission et adhésion : l’enjeu de l’éducation » – Sylvain Delouvée (LP3C, Rennes II)

Conférence donnée lors du Colloque “Post-vérité, infox, rumeurs : quels problèmes, quelles réponses ?” (5 au 7 juin 2019 / ENS Paris).

Sylvain Delouvée
Sylvain Delouvée (LP3C, Rennes II)

En France, le système scolaire se mobilise de plus en plus dans le développement de l’esprit critique et la lutte contre la propagation des idées complotistes.

Ces initiatives font suite à une campagne de l’Éducation Nationale qui encourage les enseignant.es à développer des projets pour répondre au complotisme et aux fake news. Dans le cadre du projet ANR CONSPIRACY, nous avons souhaité en apprendre davantage sur la mentalité conspirationniste et les croyances des futur.es enseignant.es. Le questionnaire a été diffusé dans des établissements de formation des futur.es enseignant.es de huit pays européens (Angleterre, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grèce, Italie et Norvège). Si les individus ont « de bonnes raisons de croire » (selon l’expression de Boudon, 2002 ) on peut alors s’interroger sur les « raisons de la croyance » aux croyances. Les premiers résultats de cette enquête européenne seront mis en perspective avec la double question de l’adhésion et de la transmission. Il semblerait qu’il puisse y avoir connaissance et transmission sans adhésion, mais aussi connaissance et adhésion sans transmission… Il n’apparaît donc pas qu’il y ait forcément et tout le temps de lien entre ces trois éléments.

Durée 50 min 12 s. Production : OHNK

Maître de conférences à l’Université de Rennes en psychologie sociale (membre du Laboratoire de psychologie – LP3C) et ancien vice-président de cette université en charge des finances, Sylvain Delouvée mène actuellement des recherches sur les croyances collectives et la pensée sociale. Il s’intéresse plus particulièrement aux comportements et conduites dites irrationnelles. Il effectue et anime régulièrement des conférences ou des formations portant sur les théories du complot, les rumeurs, l’esprit critique, les peurs collectives, les stéréotypes et les préjugés, les réseaux sociaux et participe également à des recherches-actions ou à des missions d’expertise. Il est directeur de rédaction de la revue scientifique Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale et coordonne actuellement un projet de recherche de lutte contre la diffusion des théories du complot financé par l’ANR. Il est également l’auteur ou le co-auteur de plusieurs ouvrages scientifiques et de vulgarisation.

Voir aussi :
Programme / Program
Livret / Booklet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.