Tables rondes « Quelles réponses à l’infox? » , en collaboration avec l’Institut Pratique du Journalisme Dauphine | PSL

Tables rondes organisées dans le cadre du Colloque : “Post-vérité, infox, rumeurs : quels problèmes, quelles réponses ?” (5-7 juin 2019) à l’École normale supérieure de Paris.

Table ronde  : “Quelles réponses à l’infox ? Quelles initiatives sont portées par les écoles de journalisme”

Durée 1 heure 25 min. Production : OHNK. Introduction par Pascal Guénée (directeur de l’IPJ Dauphine – PSL) suivie de la première table ronde.

La première table ronde, modérée par Eric Nahon, directeur adjoint d’IPJ Dauphine|PSL, présente les initiatives portées par les écoles de journalisme. 

Intervenants :

  • Eric Nahon, directeur adjoint d’IPJ Dauphine|PSL, modérateur.
  • Frederik Marain, université Antwerp (Anvers).
  • Alice Antheaume, directrice exécutive de l’école de journalisme de Sciences Po.
  • Corinne Vanmeris, directrice des études de l’ESJ Lille.
  • Jérémie Nicey, Laboratoire PRIM (Pratiques et Ressources de l’Information et des Médiations – EA 7503), Université de Tours. Responsable scientifique du projet de recherche ANR VIJIE (Vérification de l’information dans le journalisme, sur internet et dans l’espace public)

Table ronde  : “Quelles réponses à l’infox ? Les initiatives et réponses des médias face à l’infox”.

Durée : 01 h 23 min Production : OHNK.

La seconde table ronde, modérée par Nicolas Jacobs, médiateur des antennes de France Télévision, est consacrée aux réponses et initiatives des médias.

Intervenants :

  • Nicolas Jacobs, médiateur des antennes de France Télévision, modérateur.
  • Guillaume Daudin , AFP Factuel.
  • Anne Kerloch’, 20 minutes : projet Fake Off.
  • Estelle Cognacq,  France Info.

Retour sur la session. Avec Sylvain Bourmeau (AOC Média), grand témoin.

Voir aussi :
Programme / Program
Livret / Booklet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.