2 questions à Angela Taddei (Institut Curie – PSL)

Entretien réalisé à l’issue de la conférence d’Angela Taddei (Institut Curie-PSL) donnée dans le cadre du séminaire « Quand l’ignorance stimule la science » le 12 avril 2019 et intitulée « La face cachée du génome ».

Angela Taddei est directeur de recherche CNRS à l’Institut Curie, dirige le laboratoire « Dynamique du noyau » – UMR 3664 et  l’équipe « Compartimentation et dynamique des fonctions nucléaires ».

Son équipe s’intéresse à l’architecture du noyau des cellules, et plus spécifiquement au lien entre l’organisation spatiale de la chromatine au sein du noyau et deux fonctions essentielles du génome : le maintien de son intégrité et la régulation des gènes. S’il est clairement établi que l’organisation du génome est intimement liée à son fonctionnement, les mécanismes qui régulent cette organisation sont encore assez mal connus.  Pour aborder ces questions, l’équipe s’appuie sur un organisme modèle : une levure à bourgeon, qui permet d’appliquer à la fois les approches de la génétique, les techniques de microscopie avancée et les approches haut débit.

En savoir plus :